Aller au contenu principal

État du programme

Status
Actif
Actions
Date de début
April 19, 2023
Notes
  • Le programme Accueil de nouveaux·elles arrivant·e·s accepte activement les candidatures des employeur·euse·s qui embauchent des nouveaux·elles arrivant·e·s au Canada.

À propos du programme Accueil de nouveaux·elles arrivant·e·s

La pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de l’électricité continue de dominer les préoccupations et les priorités de l’industrie. Le secteur canadien de l’électricité a besoin d’un plus grand nombre de travailleur·euse·s qualifié·e·s alors que notre pays s’engage sur la voie de la carboneutralité.

Intégration de professionnel·le·s formé·e·s à l’étranger

Les nouveaux·elles arrivant·e·s au Canada représentent une force de talent importante et très motivée qui possède la volonté, les aptitudes et les compétences nécessaires pour occuper des postes clés et renforcer la diversité de la main-d’œuvre. Ce nouveau programme de RHIEC contribuera à aider les nouveaux·elles arrivant·e·s à obtenir un emploi en temps opportun en leur permettant d’acquérir des compétences en matière de préparation à l’emploi et de recherche d’emploi.

Accueil de nouveaux·elles arrivant·e·s est un programme incitatif de subventions encourageant les employeurs à recruter des travailleur·euse·s professionnellement qualifié·e·s et formé·e·s à l’étranger.

Une subvention salariale pouvant aller jusqu’à 50 % du montant requis pour les premiers mois d’intégration, jusqu’à concurrence de 10 000 $, est proposée aux employeur·euse·s admissibles. Vous trouverez ci-dessous des informations sur les conditions d’admissibilité et un aperçu du processus, ainsi que les formulaires à remplir pour saisir cette occasion.

Notre objectif est d’accélérer l’intégration des nouveaux·elles arrivant·e·s hautement qualifié·e·s dans le secteur de l’électricité en allant chercher 100 participant·e·s formé·e·s à l’étranger. Le financement sera accordé aux premier·ère·s employeur·euse·s qui présenteront une demande et répondront aux critères d’admissibilité. Nous vous encourageons à agir rapidement, car des industries concurrentes recrutent activement dans ce bassin de nouveaux·elles arrivant·e·s.

Deux employées du domaine électrique étudiant une tablette

Critères d’admissibilité

L’admissibilité varie en fonction de chaque participant·e et employeur·euse. Pour obtenir des réponses à des questions qui ne figurent pas ci-dessous, veuillez écrire à Dragana Mrdjenovic en indiquant le nom de votre entreprise, votre numéro de téléphone et votre demande précise.

Admissibilité des participant·e·s

Pour être admissibles, les participant·e·s doivent répondre aux critères suivants :

  • Être arrivé·e·s au Canada au cours des dix (10) dernières années et avoir fait des études et/ou acquis une expérience professionnelle à l’étranger.
  • Être un·e citoyen·ne canadien·ne, un·e résident·e permanent·e ou un·e nouvel·le arrivant·e/réfugié·e avec un permis de travail ouvert valide.
  • Veuillez noter que nous ne pouvons pas accepter les étudiant·e·s étranger·ère·s actuel·le·s tant qu’ils·elles n’ont pas obtenu un permis de travail postuniversitaire après l’obtention de leur diplôme.

Admissibilité des employeur·euse·s

Pour être admissibles, les employeur·euse·s doivent répondre aux critères suivants :

  • Être une entreprise qui cherche à embaucher des nouveaux·elles arrivant·e·s permanent·e·s à temps plein.
  • Être une entreprise dont l’activité principale est l’une des suivantes :
    • la production, le transport et la distribution d’électricité;
    • le soutien au secteur, y compris les énergies renouvelables, dans l’un des domaines suivants : recherche et développement, développement des affaires, efficacité énergétique;
    • la fabrication d’équipements et la fourniture de services nécessaires à l’approvisionnement en électricité.
  • Être un établissement d’enseignement postsecondaire (université, collège ou école polytechnique) qui soutient l’industrie de l’électricité.

Remerciements

RHIEC remercie les organisations suivantes d’avoir siégé au comité directeur de ce projet.

Financement

Ce projet est financé en partie par le Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers du gouvernement du Canada.